Quelle est la différence entre une copropriété horizontale et une copropriété verticale ?

Quelle est la différence entre une copropriété horizontale et une copropriété verticale ?

La copropriété est une forme de propriété où les propriétaires partagent la propriété de certaines parties d’un immeuble, comme les murs, les toits, les escaliers, et les espaces communs. C’est un concept relativement nouveau en France, mais il est de plus en plus populaire pour les immeubles d’habitation. Dans cet article, nous allons discuter des deux types de copropriété les plus courants – horizontal et vertical – et vous montrer les différences entre eux.

A lire également : Quelle est la différence entre parties communes et parties privatives en copropriété ?

Copropriété horizontale

Dans une copropriété horizontale, les propriétaires possèdent des parties communes et des portions de terrain de l’immeuble, ainsi que leur propre logement. Les biens immobiliers concernés peuvent être des villas jumelées, des maisons mitoyennes, des petits immeubles, etc. Chaque propriétaire a son propre accès extérieur, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’espace commun à l’intérieur du bâtiment. Les propriétaires sont responsables de l’entretien de leurs propres parties, y compris des toits, des jardins, des murs extérieurs et des fenêtres, mais aussi de l’entretien des parties communes tels les allées, les lampadaires, les portails, etc.

Copropriété verticale

Dans une copropriété verticale, chaque propriétaire d’un appartement détient une partie privative, mais les parties communes, comme les escaliers, les couloirs, les ascenseurs, les parkings, les jardins, la toiture et les murs extérieurs sont détenus en commun. Cela signifie que les propriétaires paient des charges communes pour l’entretien et les réparations de ces parties communes. Les copropriétaires peuvent également avoir des droits de vote pour décider des travaux futurs effectués sur la propriété commune. Cependant, les propriétaires dans une copropriété verticale n’ont pas à se soucier de l’entretien des parties communes car cela est effectué par le syndicat des copropriétaires.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les avantages et les inconvénients d’un syndic bénévole de copropriété ?

Différences entre une copropriété horizontale et une copropriété verticale

Les différences sont évidentes. Dans une copropriété horizontale, chaque propriétaire est responsable de l’entretien de sa partie privative et des parties communes de l’immeuble. Dans une copropriété verticale, le syndicat des copropriétaires prend en charge l’entretien des parties communes, les propriétaires ayant seulement à s’occuper de leur partie privative. Dans une copropriété horizontale, il peut y avoir une plus grande intimité car chaque propriétaire a son propre accès extérieur. Dans une copropriété verticale, l’espace commun est géré par une institution avec des règles spécifiées.

Les conséquences en termes de charges

Les conséquences en termes de charges diffèrent également entre les deux types de propriétés. Dans une copropriété horizontale, le coût de l’entretien de la partie privative et des parties communes est plus élevé car chaque propriétaire est responsable de l’entretien de sa partie privative. Dans une copropriété verticale, le coût est réparti entre les propriétaires et en général, cela peut être moins cher.

Maintenant que vous connaissez la différence entre une copropriété horizontale et une copropriété verticale, cela vous aidera dans votre décision d’achat. Assurez-vous de bien comprendre les coûts et les responsabilités associés à chacun, ainsi que le fonctionnement du syndicat des copropriétaires. Gardez à l’esprit que cet article simplifie les différences et que, dans la pratique, chaque copropriété aura ses propres particularités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *