Comment se déroule une assemblée générale de copropriété ?

Comment se déroule une assemblée générale de copropriété ?

Les assemblées générales de copropriété sont des moments importants de la vie en communauté dans les immeubles. En effet, c’est lors de ces rendez-vous que les copropriétaires peuvent prendre des décisions importantes concernant la gestion de l’immeuble et les travaux à effectuer. Cependant, beaucoup de personnes ne savent pas exactement comment se déroule une assemblée générale. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur le déroulement d’une assemblée générale de copropriété.

Lire également : À quoi sert le fonds travaux en copropriété ?

La convocation

Avant toute chose, il est important de savoir que chaque copropriétaire doit recevoir une convocation pour l’assemblée générale. Celle-ci doit être envoyée au moins 21 jours avant la date prévue de la réunion. La convocation doit contenir l’ordre du jour de l’assemblée, la date, l’heure et le lieu de la réunion, ainsi que des informations sur les modalités de participation, notamment le droit de vote par correspondance ou par procuration.

L’ouverture de l’assemblée générale

L’assemblée générale doit être ouverte par le président du conseil syndical ou par le syndic. Le président explique l’ordre du jour de l’assemblée et ouvre la parole aux copropriétaires pour qu’ils puissent poser des questions ou proposer des sujets à l’ordre du jour.

A lire également : Qui doit payer les travaux en copropriété ?

Les décisions

Les décisions sont ensuite prises par les copropriétaires présents ou représentés lors de l’assemblée générale. Chaque décision doit être prise à la majorité absolue des voix exprimées, c’est-à-dire la moitié plus une des voix. Si une décision nécessite une majorité renforcée, elle doit être votée à la majorité des deux tiers des voix exprimées.

Le procès-verbal

À la fin de l’assemblée générale, un procès-verbal est rédigé. Ce document doit identifier le président de l’assemblée, les copropriétaires présents ou représentés, les décisions prises, les modalités de vote, ainsi que les éventuelles oppositions ou réserves formulées par les copropriétaires. Le procès-verbal doit être signé par le président de l’assemblée et le syndic.

Les suites

Suite à l’assemblée générale, le syndic doit prendre les décisions adoptées et les mettre en œuvre. Les copropriétaires doivent également payer les charges liées aux travaux votés. Des travaux ou décisions doivent être suivis au fur et à mesure pour voir leur évolution.

Les assemblées générales de copropriété sont des moments importants pour la vie de la copropriété. Elles permettent de prendre des décisions importantes pour l’immeuble et assurent une bonne gestion de ce dernier. Il est donc essentiel de bien comprendre comment se déroule une assemblée générale. Nous espérons que cet article vous a permis d’y voir plus clair et que vous vous sentez maintenant plus à l’aise lors de vos prochaines assemblées générales de copropriété.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *