Le syndic de copropriété

Le syndic de copropriété : comment ça marche ?

Le syndic de copropriété est un organe qui s’occupe de la gestion d’une copropriété. C’est donc l’ensemble des représentants d’une copropriété, chargés d’assurer son bon fonctionnement. Le syndic de copropriété est obligatoire selon un point de vue juridique et dont les missions sont désignées par l’article 18 de la loi de 1965. Comment alors marche ce système ?

Les rôles du syndic de copropriété

Les rôles du syndic de copropriété

Avez-vous vu cela : Comment acheter facilement un terrain à l'île Maurice ?

Lorsqu’un immeuble est géré par deux ou plusieurs propriétaires, on établit obligatoirement un syndic de copropriété. On fait alors appel à une assemblée générale qui réunit l’ensemble des propriétaires de l’immeuble. À l’issue de cette assemblée générale, le syndic de copropriété est alors déterminé. Le rôle principal du syndic de copropriété est d’effectuer des actes de gestion de la propriété.

Mettre en place le syndic de copropriété est nécessaire pour faire respecter les différents règlements de la copropriété. Le syndic se charge également de l’entretien de ce patrimoine. Lors des assemblées générales des copropriétaires, le syndic doit assurer la bonne exécution des décisions qui y sont prises. En général, le syndic de copropriété doit alors défendre les intérêts des copropriétaires et de gérer toutes les questions administratives de l’immeuble.

Cela peut vous intéresser : Décommander l'emprunt d'immobilier facilement

Comment est déterminé le règlement de la copropriété ?

les intérêts des copropriétaires

Si le syndic de copropriété doit s’assurer du respect des règlements dans la copropriété, ce règlement est rédigé par d’autres professionnels. Ce sont donc les notaires ou les géomètres qui se chargent de faire ce règlement lors de la conception de l’ensemble immobilier. Ces professionnels vont déterminer la superficie des parties communes et la situation de chaque propriétaire dans l’immeuble.

À son tour le syndic de copropriété va alors s’assurer du respect de cette répartition faite par ces professionnels. De cette répartition découlent alors les charges précises que chaque propriétaire aura à sa charge. Dans le cas où des litiges ou des problèmes surviennent entre ses copropriétaires, le syndic sera alors leur représentant judiciaire. Par exemple si un propriétaire ne règle pas ses charges, le syndic va défendre les intérêts des copropriétaires devant la loi.

La gestion des finances de la copropriété par le syndic

Les finances de la copropriété

Si le syndic de copropriété se charge déjà de l’entretien de l’immeuble et du respect de ses règlements, il se charge aussi de la gestion des finances de la copropriété. Plus concrètement, le syndic souscrit à des assurances de couverture de risque pouvant menacer la copropriété. On parle ici des risques de dégât des eaux, de vandalisme ou d’effondrements. Le syndic de copropriété a pour rôle de tenir la comptabilité de la copropriété, mais aussi régler les factures communes.

Le syndic de copropriété doit également gérer le financement des travaux importants dans l’immeuble, mais aussi gérer la paye du personnel travaillant dans l’immeuble. Tous les ans, le syndic va devoir établir un budget prévisionnel pour les travaux nécessaires dans l’immeuble, au cours de l’assemblée générale des copropriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *