crédit immobilier

Comment bien négocier son crédit immobilier ?

Pour payer le prix de votre tout premier bien immobilier, vous serez sans doute amené à faire une demande de crédit immobilier. Pour que ce crédit vous soit accordé avec les meilleures conditions, vous devez bien effectuer votre négociation auprès de la banque. Comment alors bien négocier votre crédit immobilier ?

Montrez que vous êtes l’emprunteur idéal

meilleur taux

Sujet a lire : Comprendre les Prix Immobiliers en Loire-Atlantique par Commune

En demandant un crédit immobilier auprès de la banque, vous désirez bénéficier du taux de prêt le plus avantageux possible. Pour cela, vous devez à tout prix négocier avec votre banque. Cependant, la banque impose des conditions et n’accorde de la flexibilité dans le taux d’intérêt qu’aux meilleurs profils d’emprunteurs. Voici comment les convaincre :

  • Montrez à votre banque que votre taux d’endettement se trouve entre 10 % à 25 %.
  • Montrez à votre banque que vous possédez un « reste à vivre » mensuel suffisant après le paiement de vos mensualités de crédit.
  • Montrez à votre banque que vous fournissez un apport personnel entre 20 % à 30 % pour bénéficier du meilleur taux.
  • Prouvez à votre banque que vous maîtrisez la gestion de vos comptes en n’ayant jamais vécu d’incident de paiement dans vos emprunts précédents.
  • Ayez une situation professionnelle stable et avec une bonne capacité d’évolution.

Effectuez une délégation de l’assurance emprunteur

assurance emprunteur

Avez-vous vu cela : Porto Vecchio : un marché immobilier en effervescence

Lorsque vous effectuez un crédit immobilier, la plus grosse dépense qui vous attend est l’assurance de prêt. En effet, celle-ci peut aller jusqu’à 30 % du prix total de votre prêt immobilier. Afin d’alléger cette charge, vous devez déléguer l’assurance emprunteur, ce qui vous permettra de mieux négocier votre crédit immobilier. Concrètement, vous devez choisir entre l’assurance auprès de votre banque ou auprès d’une assurance emprunteur. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet :

  • Si le tarif des assurances groupes proposé par la banque tourne autour de 0,40 %, ce taux peut descendre jusqu’à 0,14 % avec une délégation d’assurance.
  • La banque ne peut refuser un contrat que vous avez effectué avec une assurance externe si les garanties de cette dernière sont équivalentes à celles de la banque.

En effectuant une délégation d’assurance auprès d’une assurance externe, vous devez bien comparer les avantages de celle-ci à celles de la banque. En effet, même si la banque promet une assurance moins chère, cela ne signifie pas que les risques seront mieux assurés. Procédez donc à un devis d’assurance de prêt avant de prendre une décision concernant votre organisme d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *